RaspberryPi évolue : RaspberryPi B+

Il y a quelques semaines de cela, je vous parlais de la BeagleBone Black qui mûrissait pour passer à une plus grosse mémoire. Aujourd’hui c’est au tour de RaspberryPi, le concurrent, de grandir et de proposer son matériel « été 2014 » 😀 .

Rappel des faits

Beaucoup d’entre vous connaissent la RaspberryPi, ce petit ordinateur de la taille d’une carte de crédit permettant un peu tout et n’importe quoi. Cette carte est une « concurrente » de la BeagleBone Black (bien que les deux produits ne soient pas vraiment créés pour générer des bénéfices).
À ce jour, la BeagleBone était la favorite des bricoleurs les plus chevronnés grâce à son plus grand nombre d’entrées/sorties qui permettent un plus grand panel d’applications. C’est sur ce point que la fondation RaspberryPi a décidé d’améliorer son modèle phare : La RaspberryPi modèle B.

Les nouveautés

Ne tournons pas autour du pot, parlons tout de suite des nouveautés !
Comme annoncé plus tôt, c’est sur la connectivité que tout se joue. La carte se voit agrémentée d’un paquet de nouvelles I/O numériques pour passer à un total de 40 GPIO (contre 26 avant). L’avantage est toujours à la BeagleBone de ce côté-ci, mais l’effort mérite d’être noté. Ce sont aussi 2 nouvelles prises USB qui apparaissent passant alors à un total de 4 connecteurs USB 2.0. Parfait pour brancher à la fois un clavier, une souris et encore d’autres choses (imprimante, webcam ?) !
Après les ajouts, quelques remplacements ont aussi été fait. Le régulateur de tension change de technologie permettant une consommation légèrement inférieure à la version précédente. Le support de la carte SD a aussi évolué pour passer du format SD standard au format micro-SD bien plus en vogue et moins encombrant.

Ce qui ne change pas

À peu près tout le reste 😀 . Le processeur embarqué (Broadcom BCM2835) reste le même ainsi que la quantité de mémoire vive de 512Mo. Les anciennes broches GPIO n’ayant pas bougées, tous les shields produits jusqu’à présent sont électriquement compatibles, il faudra juste se méfier que tout passe mécaniquement à cause des nouveaux connecteurs qui pourraint gêner (il suffirait de rehausser le shield dans ce cas là).
Le prix reste aussi le même, 35$ (plus ou moins 35 euros avec le jeu des taxes) et la carte est toujours 100% produite en Angleterre.

J’achète ?

À vous de voir en fonction de vos utilisations. Nul doute que ce produit est intéressant pour tous ceux qui veulent faire des applications fortement embarquées grâce à l’addition de nouvelles broches. Sa disponibilité est un atout fort par rapport à une BeagleBone Black toujours difficile à commander sur le territoire français. Le manque d’entrées analogiques est aussi dommage (mais non surprenant, le processeur n’en possède pas !).
En revanche, si votre but est juste de faire un PC d’appoint ou un média center, vous pouvez vous passer d’un renouvellement et garder votre ancienne carte si vous en possédez une puisque rien ne changera point de vue comportement ou disponibilité de logiciel.
Pour tous ceux qui souhaitent s’y mettre, cette carte devrait être disponible immédiatement ou presque chez tous les revendeurs en remplacement de l’ancien modèle B (qui sera cependant toujours produit à la demande pour fournir les projets commerciaux qui en dépendent).

RaspberryPi modèle B+

RaspberryPi modèle B+

Source (site officiel en anglais) : http://www.raspberrypi.org/blog/#introducing-raspberry-pi-model-b-plus

4 commentaires

    • > ET puis sur ton image je ne vois que 2 ports USB 😉
      Parce qu’il y a 2 ports par connecteurs 😉

      > Elle ne bas pas la BeagleBone avec 40 GPIO ?

      La BBB c’est 2 connecteurs de 40 broches (dont certaines sont utilisées par l’HDMI désactivables et d’autres fonctions systèmes).
      Si on fait les comptes, sur le connecteur de la RPi il y a 40 broches donc 26 sont vraiment utilisables en I/O (le reste etant power ou i2c a pas toucher)
      Sur la BBB on a 80 broches, une quarantaine utilisable sans souci en I/O (le reste etant pour des usages varies, plus ou moins facultatif et désactivable)

Laisser un commentaire